SolarNet-Guinée vise à mettre en place des salles informatiques munies d’un accès à internet et alimentées par des panneaux solaires. ASF s’engage ainsi à promouvoir la diffusion des connaissances informatiques et ainsi réduire la fracture numérique entre les écoliers du Nord et du Sud. Des formations en informatique sont organisées pour les jeunes adultes bénéficiaires du projet.

Le projet pilote est situé à Matoto, une des communes de Conakry, en Guinée depuis 2013. Depuis 2015, ASF cherche à étendre ce projet sur l’ensemble du territoire national et ainsi équiper les écoles des quatre régions naturelles Guinéennes.

IMG_0043

 

IMG_0014

Le projet est divisé en plusieurs sous-projets

  • « Je cherche un ordinateur » : Des ordinateurs de seconde main sont collectés en Suisse auprès d’institutions publiques ou de particuliers.
  • « Je prête un ordinateur » : Les ordinateurs collectés sont ensuite acheminés et prêtés aux écoles professionnelles et aux administrations publiques de Guinée.
  • « Je forme grâce à un ordinateur » : Grâce à la collecte et aux prêts d’ordinateurs, des salles informatiques sont mises en place afin d’offrir aux bénéficiaires des formations de base aux nouvelles technologies de l’information. Des formations de désassemblage d’ordinateurs sont également proposées afin de faciliter le recyclage.
  • « Je recycle un ordinateur »: L’entretien, la maintenance, la réparation et le recyclage est assuré par ASF. Ceci nous permet de contrôler le suivi des ordinateurs et prévenir toute dissémination de déchet dans la nature. Les ordinateurs hors d’usage sont démontés afin de trier et recycler leurs différents composants. Les métaux précieux seront revendus sur les marchés internationaux afin de financer la phase de recyclage du projet. Les autres composants seront réutilisés localement.

En 2015, ASF s’est concentré sur la collecte de matériel afin d’élargir le programme à l’ensemble du territoire Guinéen (comme vu précédemment).

Plus de 1000 ordinateurs ont été collectés en 2015, la contribution de 800 ordinateurs de la Ville de Genève a été déterminante pour la continuation de ce projet.

Le projet a bénéficié de l’appui matériel des donateurs suivants : la Ville de Genève, la Ville de Neuchâtel, l’HES.SO Valais et l’Ecole Technique et Ecole des Métiers de Lausanne.