Ce projet a pour but de former les pêcheurs des zones côtières de la Guinée dans les techniques de pêche artisanale sénégalaise, qui sont à la fois responsables et respectueuses de l’environnement.

En République de Guinée, le poisson, issu de la pêche locale constitue l’aliment principal consommé par la population. Aujourd’hui, le renouvellement des ressources halieutiques est menacé par divers facteurs tels que l’augmentation de la pêche industrielle et la pollution des eaux. A ceci s’ajoute le fait que les bateaux des pêcheurs artisanaux ne disposent pas de systèmes de réfrigération, ce qui cause des pertes d’environ 28% de la capture totale. Ceci constitue non seulement un problème environnemental, mais également une menace envers la sécurité alimentaire et économique de la population côtière.

Dans le but d’apporter une solution à cette situation, un centre de formation pour la pêche éco-responsable a été mis en place en Guinée. Cette formation se base sur un transfert de connaissances Sud-Sud, entre le Sénégal et la Guinée, afin d’introduire des techniques de pêche écologiques en Guinée.

Dans les zones côtières sensibles (Bonfi, Coyah, Kassa et Kamsar), 4 pirogues-écoles ont été construites entre août 2012 et janvier 2014. Elles partent régulièrement à la pêche avec des recettes positives enregistrées à chaque marée. Ces résultats permettent non seulement de financer la continuité et l’élargissement de cette première expérience, mais c’est aussi une source de motivation importante pour les apprentis dans les différents centres de formation.

Une deuxième phase du projet consisterait à développer les activités liées à la commercialisation des produits de pêche. Ce serait donc maîtriser la chaîne de valeur depuis la conservation, le conditionnement jusqu’à la vente, et la récupération des invendus frais pour en faire des produits séchés.

Pour mener à bien ce projet, ASF Genève est en étroite collaboration avec le Ministère de la Pêche et de l’Aquaculture, avec qui une convention de partenariat a été signée pour la mise à disposition des locaux destinés au projet.